Propositions adressées à Madame GUITARD adjointe chargée de l’urbanisme à la Mairie du 4ème

Pour information, lorsque nous indiquons « à passer en », « à mettre en »  il ne s’agit pas d’un ordre mais d’un souhait de notre part ; cette forme de présentation nous permet de ne pas reprendre à chaque fois l’écriture de « nous souhaitons que ou nous formulons le souhait….)

Propositions Quartier EST

Quartier Historique EST, classement en Site Patrimonial Remarquable (SPR)

Nous re-demandons le classement de ce quartier depuis la rue d’Austerlitz jusqu’à la Janin en incluant bien sûr les immeubles et ateliers de chaque côté de la « Grande rue de la Croix-Rousse » en Site Patrimonial Remarquable (SPR). A notre sens c’est le seul moyen de protéger efficacement ce quartier si singulier par son histoire dont la forme et trame urbaine ainsi que les volumes sont l’héritage. Une partie non négligeable de ce quartier est en3 zone tampon UNESCO ».

La MEJ actuelle ainsi que l’atelier adjacent, ancien atelier-immeuble distingué comme patrimoine industriel, pourrait être a minima être classé en EBP (Elément Bâti Patrimonial) et maximum 7m sur les deux bâtiments.

Lien : https://patrimoine.auvergnerhonealpes.fr/dossier/presentation-du-patrimoine-industriel-de-la-ville-de-lyon/0acf86dc-059e-4362-bebd-958d9ed9ac47

Le bâtiment occupé par les « restos du cœur », rue Dumont d’Urville,   pourrait être également classé en EBP. C’est l’ancien bâtiment de la SEPR, ancètre des lycés professinnels.

Les « dents creuses et cœurs d’ilots mériteraient aussi d’être répertories et protégés.

Angle sud Est des rues Belfort-Ivry : ensemble de maisons, petit immeuble à protéger par des hauteurs appropriées. Une petite cour d’un local artisanal est tout à fait intéressante.

Tout un travail mériterait d’être effectué non pas pour permettre la « constructibilité à tout va » comme cela fut fait mais dans le respect de l’histoire technique, industrielle et sociale dont ce quartier est un héritage remarquable. Il retrace avec les Pentes de La Croix-Rousse l’évolution de manière remarquable d’une ville, d’une industrie et de sa société.

 CHEMIN DU GYMNASE (entre rue Boussange et place de la Croix-Rousse). Une convention (ou servitude) de passage de Place Croix rousse à Boussange

7, passage Claude PERRET, deux immeubles (appartenant au CCAS, ville de Lyon ?

  • Souhait prioritaire : réhabilitation de ces deux immeubles
  • Sinon garder les hauteurs actuelles (R+1)
  • Inscrire les jardins du sud du passage en EVV

13, passage Claude PERRET, club bouliste à préserver (7 arbres à protéger) PLU H : Espace Végétalisé à Valoriser.

51, rue de Belfort un immeuble R+2 (habité) avec jardin donnant sur la rue de Belfort. A protéger, si destruction demander la même hauteur mais surtout le maintien de la végétation visible de la rue à mettre un EVV. PLU H : Hauteur 13m

53, rue de Belfort club d’haltérophilie, ne pas prévoir de projet sur cette parcelle. PLU H : Hauteur 13m

37, rue de Belfort : retrait à mentionner dans le PLU-H.

Angle rue Jeannin / Belfort / passage Richan, respecter la hauteur existante, sinon s’aligner sur le bâtiment à droite. PLU H : Hauteur 13m

Passage LAMURE, constructions petits maisons R+1 à droite du passage en venant de la rue de Belfort à protéger. PLU H : Hauteur 10 m, la modifier à 7m et classer cet ensemble en zone URi1

Mettre les jardins de ces mêmes petits immeubles en EVV.

3, rue Gigodot : ancien atelier canut, aujourd’hui petit garage sans activité à préserver au titre du patrimoine industriel (sheds + petite maison avec un arbre remarquable derrière).

Cet ensemble habitation + atelier de tissage a été distingué comme patrimoine industriel significatif de notre quartier historique. Lien : https://patrimoine.auvergnerhonealpes.fr/dossier/presentation-du-patrimoine-industriel-de-la-ville-de-lyon/0acf86dc-059e-4362-bebd-958d9ed9ac47

Cette construction est s’inscrit dans l’histoire de la Croix-Rousse en tant qu’atelier de tissage puis de garage avec la proximité de la SEPR, formation de mécanique auto et carrosserie. Les volumes et hauteurs variés de ce quartier historique avec ces cœurs d’ilots végétalisés, ces « dents creuses » qui permettent l’accés au soleil, la lumière, la dispersion des bruits et la cistculation de l’air forment l’identité du quartier.

  • Souhait prioritaire : pas de destruction
  • Sinon prévoir un immeuble R+2 maximum avec décalage. D’autant qu’une construction de 24.21 m est prévue au 10 rue Gigodot (permis de construire déposé).

Terrain du TACO : ce terrain de jeux et d’activité physique, propriété de la ville, permet dans ce quartier très dense aux habitants, principalement les jeunes. Notre demande : l’inscrire en zone UL.

Angle rue d’Ivry / Louis Thévenet : parcelle appartenant à la ville (sorte d’entrepôt) pourrait être vendu pour petite construction si arrêt du garage Lamure. è Pas de construction.

25 rue de nuit : exemple de construction en décalé, non monolithique

14 bis rue Louis Thévenet : petite construction pouvant être menacée à court ou moyen terme.

 

17 rue Claudius Linossier : petite maison basse, pourrait être construite avec alignement sur l’immeuble à droite (en regardant en face du n° 17).

6 et 8 rue Claudius Linossier : Direction de la voirie, s’assurer que ce ne sera pas vendu à un promoteur. Mettre en EVV le cœur d’ilot

Angle Linossier / Dumont d’Urville : Mettre hauteur à 7 m

15 rue Georges Kubler, à côté de la villa Conti, un espace vert avec des Cyprès, plantation sur des garages. Végétalisation à protéger.

Rue Rupplinger : des garages (une dizaine) pourraient être détruit pour la construction d’un immeuble assez imposant. Un promoteur a déjà contacté les propriétaires qui ont refusé l’offre. Mettre hauteur de construction à 7m.

5 et 7 rue Rupplinger (atelier Voraces) : pourrait être détruit à C ou MT sont à côté d’un R+2. Hauteur à 10 M

16 rue Ruplinger : demande de construction en retrait de l’immeuble du 14. Demande de retrait, recul à végétaliser,  EVV en bordure de rue.

9, rue de la tour du Pin : préserver le retrait par rapport au trottoir (PC déposé) accordé ?

5 rue Georges Kubler : petite maison (PC déposé). Garder la végétation visible de la rue et mettre en EVV ou demander un recul arboré.

 Rue ARTAUD

3 rue Artaud maison R+2 avec jardin jardin + arbre – Zone Urm (peut être construite). è à préserver Demande D’EVV à l’EST du terrain.

5 rue Artaud : maison R+1 avec jardin (EVV) jardin + arbre – Zone Urm (peut être construite) Mettre hauteur à 10 M

18 rue Artaud : 7 garages avec sheds à l’intérieur et avec un atelier à l’arrière. Zone UPr donc construction possible avec hauteur 34 m. C’est le seul emplacement non construit du côté de la rue Artaud. è Préserver cet endroit cmme patrimoine industriel. Mettre l’emplacement arboré en cœur d’lot en EVV

 Du 19 au 29 rue Artaud : périmètre apparemment protégé par un  PIP  incluant un jardin associatif au n° 27. Demande : Agrandir l’EVV en réunissant les deux déjà déjà existants.

Atelier de carrosserie De Gaspéris : angle des rues Jean Jullien et Artaud. Demande d’EBP, bâtiment industriel patrimonial d’époque art déco.

 

Quartier Centre et Ouest

Pour information, lorsque nous indiquons « à passer en «  il ne s’agit pas d’un ordre mais d’un souhait de notre part ; cette forme de présentation nous permet de ne pas reprendre à chaque fois l’écriture de « nous souhaitons que ou nous formulons le souhait….)

Il reste encore de la verdure et des arbres sur toute cette partie ouest du plateau ; toutefois les maison anciennes et places disponibles sont très convoitées par les promoteurs.

Lorsque nous demandons un recul végétalisé, est il possible d’imposer aux promoteurs des plantations d’arbres et plantations différenciées de pleine terre avec des espèces listées par la ville et la métropole (travail à établir en concertation avec Mme TRIAS?)

Une anecdote qui a son importance : lorsque nous sommes rentrés dans une cour intérieure,  d’un immeuble, des enfants qui jouaient sur le bitume sont venus nous demander ce que nous faisions : sur notre réponse d’étude des arbres et nature existants autour de leur résidence (arbres au-delà des murs de leur propriété), ils se sont tout de suite portés volontaires pour signer une pétition pour avoir des arbres, pour pouvoir grimper et faire des cabanes, pour avoir de la nature dans leur univers….

N’est ce pas le plus bel encouragement pour le travail que nous menons ?

A l’angle des rues Deleuvre/Clos Savaron (78 rue Deleuvre/19 rue Clos Savaron), un tènement important comporte 1 maison qui a été agrandie pour loger une personne âgée, et un bâtiment carré qui se remarque car il dénote un peu : le propriétaire des lieux était architecte et a construit ce « cube carré »  dans les années 60 selon Le Corbusier. Il avait son atelier d’architecture au rez de chaussée. Sa conjointe est âgée, un fils reste avec elle semble t il, et elle a 2 autres enfants dont un est architecte. J’ai noté sur un papier que j’ai laissé la possibilité de signer un accord ORE (code de l’environnement) sur une partie du tènement afin de bloquer une partie de ce jardin en pleine terre en cas de vente dans le futur à des promoteurs…A SUIVRE ?

Les habitants de ce tènement reçoivent des sollicitations quotidiennes de promoteurs. Maison à Classer ? Arbres à classer ? : Seul carrefour de la Croix-Rousse à être arboré aux quatre angles !

RUE DELEUVRE :

N° 85- 87    CEDRE à garder

N° 80     (angle Savaron /Deleuvre : tilleul   EBC

Nous demandons que à partir du 78 rue Deleuvre, et jusqu’à la rue Henri Chevalier, en cas de constructions par des promoteurs, un recul des constructions pour laisser des espaces de pleines terre et plantations d’arbres soient inscrits.

Nous formulons la même demande pour la rue Clos Savaron côté nord.

Angle Deleuvre Savaron, sud ouest, jardin accolé aux nouvelles constructions : est il accessible au public et sous quelles conditions ? Il est toujours fermé

RUE CLOS SAVARON :

N° 2     EVV à passer en EBC. Derrière la maison se trouve un arbre qui pourrait être inscrit en »   arbre remarquable ». Maison à classer en EBP, style Art Déco !

N° 1 jardin en pointe. Maison en pisé ? Passer de EVV à EBC le terrain

RUE HENRI CHEVALIER :

N° 39 : EVV à passer en EBC, et demande d’un retrait végétalisé

N° 43 : même demande

Angle rue Henri Chevallier et Henri Gorjus, square Ninon Vallin EVV  existant à passer en EVC.

Pour Les terrains de sport, il serait protecteur de changer le zonage.

RUE HENRI GORJUS

N° 65 valider les scheds, les protéger ; ils sont actuellement utilisés en parkings couvert

Du N° 45 au N° N° 51 Bis : Établir un recul végétalisé

Ancien bâtiment EFAP : voir zone de mixité sociale

RUE HENON :

Repasser en traboule le passage entre la rue Hénon et l’impasse Gord

Square ferrié : préciser clairement : classé en EBC et EVV, toutefois avec des hauteurs de constructions possibles ?

Square Dr Bouvier en blanc, grand oublié des jardins ?

N° 40 cèdre à classer remarquable

Entre N° 40 et N° 32, demande d’alignement d’éventuelles constructions sur le N° 32

CLOS DES CANUTS-BOULISTES, IMPASSE GORD – RUE HENON

Le bâtiment du club de boules Lyonnaises et le terrain autour

Ils seraient à préserver car très fréquenté à l’extérieur comme square, pour les passants, pour les enfants qui viennent jouer, pour le jeu de boules extérieur ; il offre une vraie continuité écologique, et est un des rares lieux de jeu de boules Lyonnaises

Le passage traversant serait à marquer sur le plan.

RUE BARODET :

N° 20 et  22 : et 24 à préserver dans le cadre d’une continuité écologique remarquable et la création du parcours fleuve et plateaux

N° 28 classer les arbres en EBC et imposer un recul en cas de construction.

RUE BOURNES :

Le carré Bournes-Jacquard-Philippe de Lassalle-Gorjus est en EVV ; pour une meilleure protection nous souhaitons un passage en EBC.

Du N°2 au N°8, côté pair donc, partie arborée, nous demandons que les constructions puissent rester en recul si achat par promoteur, ainsi  que la conservation de secteurs de pleine terre

RUE JACQUARD :

A noter, un arbre qui mériterait d’être classé en remarquable au N° 10 rue Jacquard

N° 84 et 82, de très beaux arbres. A notre avis ce secteur mériterait un EBC et un EBP

N° 70 à 76, Élément Bâti à Protéger à notre avis

N° 70 bis, un très beau jardin traversant sur la rue Bournes, nous pouvons demander un EBC pour le jardin.

Entre le n° 75 et l’angle de la rue H Gorjus, nous demandons le maintien du cône de vue.

 

RUE ROUSSY :

N° 20 Demande d’un EVV ou d’un EBC

15 rue  ROUSSY (angle rue  Cl. Joseph BONNET) : demander un EBP  (art déco !)

 

RUE CLAUDE JOSEPH BONNET

N° 34 à classer en EBP art moderne également

 

QUARTIER RUE PHILIPPE DE LASSALLE

N° 11 à, côté de l’ESPE, de beaux arbres à l’arrière de la maison (ifs)

Angle Bony/Delassalle à passer en EVV (devant la banque LCL)

 

QUARTIER PERNON :

Zone de mixité sociale possible.

Nous souhaitons que les arbres des espaces verts soient préservés lors du remaniement de ce quartier Grand Lyon Habitat mettre en EVV.

Nous souhaitons que tout projet soit bloqué dans tout le secteur en attendant la concertation pour le quartier.

RUE MARIE HENRIETTE :

Zone de mixité sociale possible.

Grand linéaire de garages actuellement côté sud.

Côté Nord, actuellement nous avons compté 6 maisons individuelles +un atelier ; respecter la continuité écologique : lorsque nous étions dans cette impasse (notée sur le PLU H comme passage à créer pour joindre rue de Cuire à Grande rue de la Croix Rousse), des quantités d’oiseaux passaient de la végétation des maisons au nord de la rue vers les arbres situés derrière les garages côté sud.

Classement en URI demandé sur le côté Nord

IMPASSE DE LA LOGE

Conserver son aspect pavillonnaire

Classement en URI demandé sur le côté Nord

IMPASSE BRUNET

Conserver son aspect pavillonnaire

Classement en URI demandé sur le côté Nord

RUE LOUIS PIZE

Côté Sud, (garages) zone de mixité sociale demandée

RUE CHARDONNET :

Passer en EVV, demande de maintien en pleine terre si constructions

RUE CHAZIERE

N° 86, zone de mixité sociale

Nous soulignons l’utilité des terrains de sport à l’angle des rues Chazière et Ferré, côté Nord ; ils sont en effet très utilisés et utiles pour les jeunes ; utilité sociale et de prévention sociale également. Classement en zone UL demandé.

N° 57 zone de mixité sociale en conservant les espaces verts et de pleine terre

N° 77 à reclasser en zone N2 comme dans l’ancien PLU

SQUARE  EMILE CHANEL (angle rues Chazière-Henri Ferré): A classer en EBC. Très fréquenté

 RUE DUMONT (zone tampon UNESCO) :

Bloquer les hauteurs côté sud aux hauteurs actuelles, tant pour des raisons tout à fait historiques que pour des raisons climatiques de passage de l’air, du soleil et de la lumière.

L’urbanisation de la rue Dumont présente une spécificité : alors que les immeubles du côté nord comptent cinq niveaux la plus grande partie de ceux du côté sud n’en comportent que deux maximum ce qui permet aux très nombreux occupants du côté nord (150 logements) de bénéficier de lumière et de vue malgré l’étroitesse de cette rue.

C’est le résultat en 1822 d’une décision de la municipalité et de la préfecture en désaccord avec le projet de lotissement de Mr Dumont en particulier par l’étroitesse de la rue ouverte à cet effet.

 

RUE VICTOR FORT  (zone tampon UNESCO)

Même demande que pour la rue Dumont  pour préserver le passage de l’air, du soleil et de la lumière  et la variété des hauteurs.

RUE CALAS :

Même demande que pour la rue Dumont,  dans ce cas pour préserver les îlots de fraîcheur

PASSAGE GUILLERMIER :

Indiquer le passage et demande de classement en EVV de tous les jardins adjacents.

Passage plein de charme et de fraicheur.

IMPASSE DUBOIS :

Classement en EVV pour protection climatique ou corridor écologique. A préserver

PARCOURS FLEUVES ET PLATEAU

Classer le cheminement vert avant que des travaux ne l’emportent, en continuité écologique. Ce parcours est mentionné dans le PADD (Projet d’aménagement et de développement durable)

Que  les squares et les terrains de sport bénéficient d’un zonage protecteur.

 

Arbres d’intérêt majeur

D’une manière générale l’intérêt des arbres n’étant plus à démontrer, nous demandons leur non destruction lors de la construction des nouveaux programmes immobiliers.

Par ailleurs un certain nombre d’arbres nous paraissent insuffisamment protégés dans le PLU-H actuel.

  • 7 rue Philippe de Lasalle : 2 arbres classés EVV (espace végétalisé à valoriser) devraient être classés en EBC (espace boisé classé)
  • 3 rue Philippe de Lasalle : un arbre devrait être classé arbre remarquable
  • 18 rue Chazière : plusieurs arbres imposants sont à classer comme arbres remarquables
  • 61 rue Chazière, parc Chazière : 3 cèdres devraient être classés comme arbres remarquables.
  • 77 à 83 rue Chazière, 13 platanes sont à protéger.
  • 124 rue Hénon (monastère) : classer l’arbre du cloître en arbre remarquable
  • Rue Dangon, les arbres d’alignement ne bénéficient d’aucune protection. Il y aurait lieu de les protéger par un classement EVV.
  • 40 rue Hénon, le cèdre sur domaine privé mériterait d’être classé comme arbre remarquable
  • 68 rue Hénon, square Henri Ferrié : les cèdres mériteraient d’être classés arbres remarquables
  • 33 rue Denfert-Rochereau, 52 rue Jacquard : l’EVV mériterait d’être transformé en EBC
  • Place Picard, les arbres (des robiniers faux acacia) mériteraient un classement en EVV
  • 13 rue Bony, terrain des Trinitaires : le terrain mériterait un classement en EBC
Aller à la barre d’outils