Présents : René CLOCHER, Edith CORNET, Richard HAUDUROY, Michèle LACROIX.

Trajet : Place Flammarion, rue Philippe de Lassalle en direction du nord, rue Hermann Sabran, rue Henri Gorjus, rue Clos Savaron puis retour rue Henri Gorjus.

Comme lors des autres démarches nous n’avons pas rencontré d’obstacles majeurs au déplacement des piétons mais diverses améliorations pourraient être apportées.

Rappel : nous réitérons l’appel à la création d’un passage piéton rue Philippe de Lassalle, à hauteur du débouché du parc Poppy.

84 rue Philippe de Lassalle. Devant l’immeuble coopératif un espace vert jardinable devait être rendu accessible aux habitants extérieurs à l’immeuble. Dans ce but un deuxième portail a été prévu pour isoler l’arrière de la copropriété. Au milieu du terrain se trouve un grand trou et le projet semble à l’abandon.

Rue Louis Pize. L’alignement de garages côté sud doit être bien tentant pour les promoteurs de même que le vaste entrepôt du marbrier côté nord. Ce secteur semble un peu abandonné. La plupart des encadrements en bois des pieds d’arbre, côté nord, sont pourris et disjoints.

96-98 rue Philippe de Lassalle, devant l’immeuble Le Gréco. Les voitures garées en épis avancent très près de la chaussée. Les piétons doivent donc poursuivre sur le trottoir, à l’arrière des voitures. Un arbre manque qu’il faudrait replanter. Un banc est totalement à refaire. Le revêtement du trottoir est aussi à reprendre. A l’angle nord de l’espace de stationnement un poteau indicateur est à un emplacement gênant.

Stade Grégory Coupet. Sur le trottoir un arbre manque et devrait être remplacé.

Caserne des pompiers. Dans l’espace arrondi ménagé à la jonction de la rue Philippe de Lassalle et la rue Hermann Sabran, tout l’espace est occupé par des voitures en stationnement. Le trottoir n’existe plus réellement.

Entrée de l’ancien cimetière. De chaque côté de la porte d’entrée le trottoir n’a pas d’abaissement. Même chose devant le local du marbrier et de chaque côté de l’entrée du chemin du vallon. Difficultés nombreuses pour les handicapés dans ce secteur.

Pour les piétons, la traversée de ce virage depuis la caserne des pompiers jusqu’à l’entrée du cimetière est problématique.

Rue Hermann Sabran. Trottoir nord. D’une manière générale les reprises de goudron du trottoir sont de mauvaise qualité.

Jardinet à l’angle sud-ouest, rue Deleuvre, rue Clos Savaron. Malgré les promesses de D Kimelfeld et nos rappels récents, il n’est toujours pas ouvert au public.

Rue Henri Gorgus, juste après crèche Poppy, direction Henon les 2 trottoirs de part et d’autres de la rue, sont extrêmement étroits. Avec poteaux parfois, impossible de se croiser, des écoles empruntant ces trajets.

 

Aller à la barre d’outils