La Croix Rousse n’est pas à vendre a été associée, avec les conseils de quartier et les associations de commerçants à une concertation, organisée par la Mairie du 4ème, sur le marquage de la nouvelle zone de rencontre de la rue du Mail.

Qu’est-ce qu’une zone de rencontre ?

« Section ou ensemble de sections de voies en agglomération constituant une zone affectée à la circulation de tous les usagers. Dans cette zone, les piétons sont autorisés à circuler sur la chaussée sans y stationner et bénéficient de la priorité sur les véhicules. La vitesse des véhicules y est limitée à 20 km/h. Toutes les chaussées sont à double sens pour les cyclistes, sauf dispositions différentes prises par l’autorité investie du pouvoir de police. Les entrées et sorties de cette zone sont annoncées par une signalisation et l’ensemble de la zone est aménagé de façon cohérente avec la limitation de vitesse applicable. » (article R 110-2 du code de la route)

Deux rendez-vous (1er et 15/10), au cours du premier l’agence de design collaboratif Alt Urbaine a présenté le projet, présentation suivie d’ateliers pour que les personnes présentes élaborent un projet en fonction des critères proposés.

La Croix Rousse n’est pas à vendre a souligné que notre souhait est la piétonisation totale de cet axe, souhait qui pourrait être réalisé dans un délai de 2 ans selon les dires de Elodie TRIAS.

Nous avons également redit, soutenu en cela par l’association « Côté Croix Rousse », qu’il manquait d’aménagement pour les personnes à mobilité réduite et en particulier une traverse au milieu de la route.

Lors de la 2ème réunion Alt Urbaine a soumis 2 propositions, synthèse du travail des ateliers, la proposition « à chevron » a été choisie rapidement.

Une objection est émise concernant la suppression du marquage sur le sens de circulation cycliste, il est rappelé que dans une zone 30 toutes les rues sont ouvertes au double sens cycliste (sauf exception par exemple la rue Belfort avec la circulation du bus 13).

Le marquage sera réalisé au printemps 2022, la période de 2 semaines nécessaires sera proposée aux commerçants pour les pénaliser le moins possible.

Une action d’explication de la zone 20, par le biais de distribution de flyers, a été validée, elle sera prise en charge par les associations présentes à cette concertation (modalités à définir).

 

F. CHAMOULAUD
Aller à la barre d’outils